Accueil » 30 Films pour 2016 (Partie 2/3)

30 Films pour 2016 (Partie 2/3)

Oui, faisons le Bilan de l’année 2015 mais n’oublions pas de guetter 2016. Une année qui devrait encore une fois nous réserver de jolies surprises vu la quantité de films enthousiasmants annoncés. J’ai décidé d’en choisir 30. 30 films qui feront, à priori, notre année cinéma 2016. Vite, à vos agendas !

Ave, César !

Ave, César ! de Joel & Ethan Coen

(Sortie France : 17 Février)

De quoi ça parle ? Eddie Mannix est un « fixer », un homme engagé par les studios hollywoodiens dans les années 50 pour régler les problèmes des stars…

Pourquoi j’irai le voir : C’est un film des Coen, pardi ! Et on ne rate jamais un film des Coen même si je ne les ai pas tous aimés. Ave, César ! sent bon la bonne comédie et réunit en plus un casting assez génial : George Clooney, Josh Brolin, Tilda Swinton, Ralph Fiennes et j’en passe.

 

Personal Shopper

Personal Shopper d’Olivier Assayas

(Sortie France : 19 Octobre)

De quoi ça parle ? Maureen est une jeune américaine à Paris gagnant sa vie comme «personal shopper» pour une célébrité. Elle possède aussi une capacité aigue à communiquer avec les esprits, qu’elle partageait avec son frère jumeau, Lewis, décédé récemment…

Pourquoi j’irai le voir : Après la victoire de Kristen Stewart aux César en Février dernier pour Sils Maria, voilà que le duo Assayas-Stewart est déjà reformé ! Encore une fois, un synopsis assez énigmatique mais on n’en attendait pas moins. Je serai au rendez-vous.

Spotlight

Spotlight de Tom McCarthy

(Sortie France : 27 Janvier)

De quoi ça parle ? Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe – couronnée par le prix Pulitzer – qui a mis à jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise Catholique. Une équipe de journalistes d’investigation, baptisée Spotlight, a enquêté pendant 12 mois sur des suspicions d’abus sexuels au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde. L’enquête révèlera que L’Eglise Catholique a protégé pendant des décennies les personnalités religieuses, juridiques et politiques les plus en vue de Boston, et déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier.

Pourquoi j’irai le voir : Si le casting n’est pas pour me déplaire (Mark Ruffalo, Michael Keaton, Rachel McAdams…), c’est surtout le bruit que fait le film depuis son passage au Festival de Toronto qui attise les curiosités. Depuis, il est devenu l’un des favoris pour la saison des remises de prix qui débute dans quelques semaines.

 

Kung Fu Panda 3

Kung Fu Panda 3 de Jennifer Yuh

(Sortie France : 30 Mars)

De quoi ça parle ? Po avait toujours cru son père panda disparu, mais le voilà qui réapparait ! Enfin réunis, père et fils vont voyager jusqu’au paradis secret du peuple panda. Ils y feront la connaissance de certains de leurs semblables, tous plus déjantés les uns que les autres. Mais lorsque le maléfique Kaï décide de s’attaquer aux plus grands maîtres de kung-fu à travers toute la Chine, Po va devoir réussir l’impossible : transformer tout un village de pandas maladroits et rigolards en experts des arts martiaux, les redoutables Kung-Fu Pandas !

Pourquoi j’irai le voir : Tout simplement parce que les deux premiers volets étaient plus que plaisants et que Po fait désormais partie de mes héros de films d’animation préférés. J’espère que ce troisième volet sera au niveau des deux premiers.

 

rosalie-blum-julien-rappeneau-noemie-lvovsky-critique-film

Rosalie Blum de Julien Rappeneau

(Sortie France : 23 Mars)

De quoi ça parle ? Vincent Machot connaît sa vie par cœur. Il la partage entre son salon de coiffure, son cousin, son chat, et sa mère bien trop envahissante. Mais la vie réserve parfois des surprises, même aux plus prudents… Il croise par hasard Rosalie Blum, une femme mystérieuse et solitaire, qu’il est convaincu d’avoir déjà rencontrée. Mais où ? Intrigué, il se décide à la suivre partout, dans l’espoir d’en savoir plus. Il ne se doute pas que cette filature va l’entraîner dans une aventure pleine d’imprévus où il découvrira des personnages aussi fantasques qu’attachants. Une chose est sûre : la vie de Vincent Machot va changer…

Pourquoi j’irai le voir : Il s’agit du premier film en tant que réalisateur de Julien Rappeneau mais on lui doit les scénarios de Cloclo, Pars vite et reviens tard ou Belles Familles. Pas n’importe qui en somme. Et puis le trio Noémie Lvovsky, Kyan Khojandi et Alice Isaaz n’est pas pour me déplaire.

 

"Incendies" Portraits - 2010 Toronto International Film Festival

Story of your life de Denis Villeneuve

(Sortie France : indéterminée)

De quoi ça parle ? Le monde a été envahi par des extraterrestres. Le gouvernement américain embauche alors un linguiste afin qu’il déchiffre leur language et connaisse leurs intentions.

Pourquoi j’irai le voir : Après la déception Sicario, Denis Villeneuve redressera-t-il la barre ? Le genre abordé avec Story of your life (la SF) devrait à priori bien plus me convenir. Encore une fois, le metteur en scène canadien a su s’entourer d’un casting de choix : Amy Adams, Jeremy Renner et Forest Whitaker. Une question se pose malgré tout : le film sera-t-il prêt pour une sortie en 2016 ?

 

The Neon Demon

The Neon Demon de Nicolas Winding Refn

(Sortie France : indéterminée)

De quoi ça parle ? Une jeune mannequin est l’objet de tous les désirs de femmes obsédées par sa beauté et sa vitalité.

Pourquoi j’irai le voir : Après l’horrible (oui, il ne faut pas avoir peur des mots) Only God Forgive, qu’est-ce qui me pousserait à retourner voir un film du réalisateur danois ? Son univers un peu dingue bien sûr, et l’espoir , toujours l’espoir. Ryan Gosling n’est pas de la partie, ce qui me semble être une bonne nouvelle.

 

Chocolat

Chocolat de Roshdy Zem

(Sortie France : 03 Février)

De quoi ça parle ? Du cirque au théâtre, de l’anonymat à la gloire, l’incroyable destin du clown Chocolat, premier artiste noir de la scène française. Le duo inédit qu’il forme avec Footit, va rencontrer un immense succès populaire dans le Paris de la Belle époque avant que la célébrité, l’argent facile, le jeu et les discriminations n’usent leur amitié et la carrière de Chocolat. Le film retrace l’histoire de cet artiste hors du commun.

Pourquoi j’irai le voir : Omar Sy sait se faire rare en France et sélectionne avec soin ses projets. Je crois beaucoup en cette nouvelle réalisation de Roshdy Zem, un homme qui a pas mal de choses à dire. En 2010, il signait un très beau drame avec Omar m’a tuer. Espérons que Chocolat soit du même niveau.

 

Deadpool

Deadpool de Tim Miller

(Sortie France : 10 Février)

De quoi ça parle ? Deadpool, est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

Pourquoi j’irai le voir : Le quasi-inconnu Tim Miller nous promet beaucoup de fun avec les bandes-annonces. De quoi renouveler un peu le genre du film de super-héros (ce qui ne ferait pas de mal). L’autre élément intéressant, c’est bien sûr la présence de Ryan Reynolds qui, malgré sa poisse, est un très bon acteur quand il veut.

 

maxpeopleworld465352

Réparer les vivants de Katell Quillévéré

(Sortie France : indéterminée)

De quoi ça parle ? Tout commence dans les vagues… Trois adolescents surfent au lever du jour. Quelques heures plus tard, sur le chemin du retour, c’est l’accident. Simon est en état de mort cérébrale quand il arrive aux urgences. Désormais suspendue aux machines, sa vie n’est plus qu’un leurre. Il faut alors trouver les mots pour que des parents au comble de la détresse acceptent que leur fils fasse don de ses organes. La migration du cœur de Simon prend alors l’allure d’une course contre la montre. Dans un hôpital parisien une femme qui ne saura jamais rien de son sauveur attend la greffe providentielle qui pourra prolonger sa vie…

Pourquoi j’irai le voir : Katell Quillévéré nous a prouvé avec Suzanne qu’elle était capable de réaliser un grand drame, rempli d’une belle sensibilité. Les qualités nécessaires me semble-t-il pour retranscrire Réparer les vivants. Le casting réuni fait également rêver : Anne Dorval, Emmanuelle Seigner, Tahar Rahim… Un très beau rendez-vous pour le cinéma français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *