Accueil » Bilan Cinéma – Janvier 2016

Bilan Cinéma – Janvier 2016

Et voilà, c’est reparti pour une année de cinéma. La bonne nouvelle, c’est que ce début d’année 2016 promet beaucoup. J’ai bon espoir d’avoir plus de difficultés à faire un Top en Décembre qu’il y a quelques semaines à l’heure du Bilan 2015. Avec 10 films vus ce mois-ci, voici mon bilan mensuel.

 

2 inratables

InratablesJanvier2016

Creed de Ryan Coogler en 140 caractères : « Creed m’a mis KO. J’ai tout simplement adoré. Chapeau à Coogler pour avoir trouvé l’équilibre parfait entre hommage et renouvellement. »

Spotlight de Thomas McCarthy en 140 caractères : « Le cœur alourdi et la tête pleine de questions, c’est à la fois satisfaite et dévastée que je sors de la projection de Spotlight»

1 bonne surprise

Tout_en_haut_du_monde

Tout en haut du monde de Rémi Chayé en 140 caractères max : « Esthétiquement bluffant, Tout en haut du monde n’est pas qu’un plaisir pour les yeux. Un joli film féministe pour petits et grands. »

2 déceptions

DéceptionsJanvier2016

Les 8 Salopards de Quentin Tarantino en 140 caractères max : « Premier film en 2016 et première déception. Tarantino signe avec Les 8 Salopards son plus mauvais film, et de loin. »

Carol de Todd Haynes en 140 caractères max : « Malgré le soin apporté à la reconstitution, Carol m’a laissée sur la touche. Je n’ai pas cru au couple BlanchettMara»

2 ratages

RatagesJanvier2016

Danish Girl de Tom Hooper en 140 caractères max : « Danish Girl, encore un film académique calibré pour les Oscars. Manquerait plus que ça marche une 2ème fois pour Eddie Redmerde. »

Jane got a gun de Gavin O’Connor en 140 caractères max : « Jane elle a peut-être un flingue mais elle aime beaucoup trop les flashbacks et ça, c’est relou. »

Et les autres en un mot… Fantastique Le Garçon et la Bête, ludique Experimenter, lent 45 ans.

 

Le casting

Comme tous les mois, je distribue quelques prix aux personnalités notables du mois. Ce mois-ci c’est indéniablement Danish Girl et Creed qui tirent leur épingle du jeu. Pour ce qui est du metteur en scène, c’est Mamoru Hosoda qui remporte la mise. Après Summer Wars et Les Enfants Loups, il s’impose comme le nouveau maître de l’animation nippone avec Le Garçon et la Bête. Dans Danish Girl, la vraie héroïne c’est Alicia Vikander, qui bouffe littéralement Eddie Redmayne en terme de charisme et de qualité d’interprétation. Pourtant, lui est nommé à l’Oscar en premier rôle et elle en second rôle. Cherchez l’erreur… Si je connais depuis quelques années le nom et le visage de Michael B Jordan, c’est pour moi avec Creed qu’il démontre l’étendue de ses talents. Face à lui Sylvester Stallone retrouve son personnage de Rocky Balboa, toujours aussi attachant et ça pourrait bien lui valoir un Oscar, bien mérité.

Casting Janvier 2016.pptx

One Response to “Bilan Cinéma – Janvier 2016”

  1. tinalakiller dit :

    Pour ma part, j’ai adoré Spotlight et les Huit Salopards, et j’ai également bien aimé Carol, en revanche The Danish Girl m’a beaucoup déçue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *